Marre d'essayer des tas de techniques et de toujours en revenir au même point?

Cela ne t'est-il jamais arrivé de te voir faire et de ne pas te reconnaitre mais plutôt de te voir agir comme ta mère, ton père, tes cousin.e.s; alors que tu t'étais promis que tu ne ferais pas comme elles/eux?
Ou bien d'être rongé.e de culpabilité, notamment concernant l'éducation de tes enfants? Un truc que tu n'expliques pas mais qui est bien là...



La loyauté envers la famille!!! La plupart du temps, c'est elle et qui te manipule, tel un petit pantin, en mode automatique. Bien enfouie, bien inconsciente, elle nous agit au quotidien, nous empêchant la liberté d'être nous-même car tel ou telle ancêtre a promis que... a soufert de...
Alors au revoir l'abondance, au revoir les relations saines; les même schémas se répètent, en boucle. Jusqu'à ce qu'enfin, un descendant prenne le temps de venir visiter, libérer toutes ces charges émotionnelles, tout ce passé enfoui et pourtant tellement présent.



Allons rendre aux ancêtres ce qui leur appartient!

Ce protocole, tout en douceur, permet remettre de la clarté énergétique entre ce qui m'appartient réellement et ce qui appartient à ma famille.

Pour pouvoir Me réaliser dans Ma vie, déposer les fardeaux, les casseroles et les croyances accumulées par ma lignée, avec amour, sera d'un grand soutien.


Apaisons nos foyers, apaisons nos lignées.

Ce soin sert aussi à cesser toute transmission volontaire ou involontaire à nos enfants et aux générations futures (nièces, neveux...).

Imagine des bébés qui viennent au monde sans le poids de toute la lignée? Ce serait le début d'un monde plus doux pour eux/elles.

Souvent, les générations précédentes n'ont pas pu, pas su. Nous avons la chance d'avoir actuellement beaucoup de ressources pour nous nettoyer et nous rendre la vie plus belle.

Savourons!

​Durée 1h, investissement: 90€



Qu'est-ce que la proposition de participation libre ?

Mon travail n'a pas de prix. Les tarifs fixés sont arbitraires, évolutifs et dépendent de ce que je pense juste, pour moi, à ce moment-là.
Ils comprennent le temps de la séance, le temps de préparation intérieure en amont et le temps récupération après l'accompagnement.
Ces tarifs me permettent de continuer à me former, à vivre des expériences qui nourrissent ma pratique, de prendre des vacances, d'être pleinement disponible à toi pendant le soin et aux autres dans les temps "off"...

La participation libre a deux axes:
- celui de donner plus que le prix indiqué car certains fruits de notre collaboration seront visibles immédiatement, d'autres plus tard.
Il y a donc possibilité de compléter le montant du soin quand tu feras le lien entre tes transformations et ton expérience à mes côtés. Permettre de contribuer financièrement ou autre à hauteur de ce qui t'a été donné/reçu.
 
- et celui de donner moins car je sais ce qu'est la peur de ne pas arriver à finir les fins de mois.

Pour ce deuxième cas de figure, je vais te demander un effort de conscience et de transcender tes peurs et tes croyances sur l'argent. 

Voici une ébauche de réflexion:
Quand j'étais enseignante, avoir au moins 10 000€ sur mon compte en banque était ma soupape de sécurité. En deçà, je me sentais insécure et pensais que je n'avais plus d'argent.
Quand j'étais en congé parental, les finances ayant considérablement diminuées, ma soupape était à 5 000€.
Quand j'ai débuté mon entreprise, ma zone de sécurité était d'avoir 1 000€ d'avance, en cas de panne de voiture...
Certaines personnes n'ont jamais d'argent de côté et/ou sont à découvert. Cela fait partie de leur argent "disponible".

Tout cela pour dire que le rapport à l'argent est très personnel et subjectif.

Je t'invite à t'interroger sur qu'est-ce que c'est pour toi "ne pas avoir d'argent", sur tes propres soupapes de sécurité "Je n'ai pas d'argent car ce que j'ai de côté c'est pour...", tes dépenses: quels sont tes pôles de dépenses dit "utiles" et ceux pour lesquels c'est du "gaspillage"...

Après cette introspection, si tu as des difficultés financières,  nous pourrons discuter des modalités et des possibilités.
J'ai tellement de gratitude pour tous ces soins que j'ai reçu gratuitement et qui m'ont soutenus dans des moments difficiles, que j'ai à coeur de pouvoir moi aussi contribuer à un monde plus sain, plus juste, plus égalitaire. L'argent ne doit pas être un frein à l'accès aux soins, je fais confiance que nous trouverons l'espace d'échange le plus juste. 


Cynthia Bourdier, ensenstesmots, Blanot, dans le clunysois, entre Macon, Cluny et Tournus, dans le département de Saône-et-Loire, région Bourgogne Franche comté, en Bourgogne du sud, entre montagnes, plaine de la Saône, vignobles, proche de Lyon et de la gare TGV.